(Cliquez sur le lien pour accéder à la rubrique souhaitée)

 

La population accueillie

 

Les équipes

 

Le travail en réseau

 


 

La population accueillie

 

Le SESSAD Passerose s’adresse à des enfants et adolescents âgés de 3 à 14 ans, présentant une déficience intellectuelle légère avec ou sans troubles de l’adaptation.

C’est un Service d’Education Spéciale et de Soins A Domicile. Il s'agit donc d'une structure mobile, souple et ouverte qui se déplace sur les différents sites de vie du jeune. L'équipe du SESSAD Passerose accompagne l’enfant ou l’adolescent avec chaque partenaire, en étroite relation avec la famille.

 

\"\\"\\"\"              

 

L'équipe du SESSAD Passerose

 

Les SESSAD impriment leurs actions dans l'intégration de l'enfant en situation de handicap dans le tissu social. Cette action s'exerce dans différents champs : thérapeutique, rééducatif, éducatif, pédagogique et social.

 

La dimension de soin est à entendre dans un sens large et s'inscrit dans l'articulation des interventions des différents membres de l'équipe et pas dans des actes isolés, juxtaposés. L'action de chaque professionnel, quelle que soit sa spécialisation, a une fonction de soin.

 

L'équipe pluridisciplinaire est constituée d'un médecin, d'éducatrices, de psychomotriciennes, de psychologues et d'orthophonistes.

 

\"\\"\\"\"

 

Le travail en réseau

 

Le SESSAD s'implique en tant que co-acteur dans les dispositifs du tissu social. L'équipe intervient et évalue avec les différents acteurs, les difficultés repérées et les adaptations à mettre en œuvre. Outre la famille, la socialisation s'appuie sur de multiples fondations : centre de loisirs, club de sport, école ...

 

Il n'en demeure pas moins que l'école est un interlocuteur privilégié de l'équipe du SESSAD. Le chef de service participe aux équipes de suivi de scolarisation, parfois accompagné de l'éducateur de l'enfant qui est le vecteur d'information et de coordination du quotidien avec l'enseignant.

 

Certaines dimensions médicales et psychologiques ne sont pas partagées. Il ne s'agit pas d'un pré carré ou de thésauriser l'information, mais de respecter le secret médical et l'intérêt supérieur de l'enfant.  

 

(retour en haut de page)